Blog


by MelyaGO,
12/17/2019 04:30

Rouler plus intelligent et plus écolo avec le covoiturage, ça vous dit ?
La voiture, qui coûte de plus en plus cher et pollue, est pointée du doigt par les défenseurs de la planète. Une formule pour remédier à ses travers : le covoiturage !

Tout part d'un constat simple : chaque jour, de nombreuses personnes partent du même endroit pour se rendre vers un lieu identique avec des places disponibles dans leur voiture. De là naît l'idée du covoiturage : une voiture partagée, c'est une voiture de moins dans le trafic.
Le covoiturage, c'est moins de stress et moins de coûts pour plus de convivialité et de respect de l'environnement. C'est aussi une initiative citoyenne. 

Le covoiturage, comment ça marche? 

Si l'on se réfère à la définition d'un dictionnaire, le covoiturage est « l'utilisation d'une même voiture particulière par plusieurs personnes effectuant le trajet identique afin d'alléger le trafic routier et de partager les frais de transport ».

En d'autres termes, le covoiturage consiste à partager son véhicule avec d'autres usagers de la route pour effectuer en commun tout ou une partie d'un trajet.
Deux sortes d'utilisation sont à différencier : l'utilisation quotidienne, entre son domicile et son lieu de travail ou d'études, et l'utilisation ponctuelle, pour des congés ou des festivals par exemple.

Cette pratique, encouragée aux États-Unis depuis le début des années 1970 lors de la première crise pétrolière, a fait son petit bout de chemin. Institutionnalisée aux États-Unis et en Allemagne, elle bénéficie parfois de véritables coups de pouce de la part des gouvernements. Ainsi, États-Unis, des facilités et avantages sont offerts à ses adeptes : réduction des tarifs de parkings, voies de circulation réservées…

Quels sont les avantages du covoiturage: 

Citoyen, économe, écolo… chacun trouve son compte dans le covoiturage. Voici, pour vous en convaincre, une petite liste de ses nombreux avantages.

Limiter la saturation des routes et des espaces publics: 

Bouchons à répétition et difficultés à trouver une place de parking, voilà le lot quotidien de millions d'automobilistes Algériens. Ainsi 95 % des automobilistes font le trajet domicile-travail seul à bord de leur voiture. Le covoiturage, c'est : des automobiles mieux remplies pour des routes plus fluides.

Réduire son budget transport:

Pourquoi ne pas diviser les frais en partageant les coûts de l'essence, surtout sur les longues distances ? 

Une précision pour les petits malins, le chauffeur n'est pas censé faire de bénéfices.

Penser écolo : 

À l'heure où le monde entier (ou presque) se creuse la tête pour remédier à la pollution atmosphérique causée à 29 % par les transports, le covoiturage en divisant le nombre d'automobilistes permet naturellement de réduire les gaz à effet de serre et de retrouver une meilleure qualité d’air, notamment en ville… Évident, mais toujours bon à rappeler. À long terme, il permettrait une réduction de 25 % des émissions de CO2, un fort potentiel non ?

Solidarité et sécurité : 

Et oui, selon certaines compagnies d'assurance, les risques d'accident seraient moindres pour les conducteurs accompagnés. La présence de passagers responsabiliserait le conducteur. Elle permet surtout de se passer le volant lors de longs trajets. Argument d'un autre ordre, solidaire, celui-là : le covoiturage offre aux personnes non motorisées, enfants, personnes âgées ou handicapées de se déplacer.

Pallier a l'absence de transports en communs: 

Loin de nous l'idée de vous détourner du service public, mais il faut l'avouer, le covoiturage peut aussi remédier à l'insuffisance des transports publics… Une situation qui l'a fait connaître à plusieurs reprises lors des grèves. Il permet également de se rendre vers des zones excentrées peu ou pas desservies par les transports publics.



9
0
235